Témoignages

Filtre

SpeakQ

Je suis l'ergothérapeute d'Alice, elle a 12 ans est scolarisée en CLIS et au sein de l'IEM dans lequel je travaille. Elle présente des troubles moteurs (spasticité, rétractions musculaires...), une grosse dysgraphie associée à des troubles praxiques et une déficience intellectuelle. A. progresse à son rythme et nous la préparons au passage en ULIS. Pour cela nous avons fait les essais de SpeakQ afin qu'A puisse progresser dans la construction des phrases et dans la production de texte. Alice présente une légère dysarthrie, mais malgré cela cet outil est très intéressant pour elle. Les difficultés sont actuellement liées à "l'émotion", en effet A a tendance à changer sa voix entre le paramétrage et l'utilisation en classe. Nous avons donc mis en place un partenariat avec l'orthophoniste et son institutrice.

Florine Ducrot, ergothérapeute
Houplines
Orthopédagogie

C’est un tout autre enfant qui entre à l’école le matin, sincèrement merci!

Anonyme
Services pédagogiques

Comme parents, nous avons été satisfaits des services reçus chez Math et Mots. Les rencontres étaient planifiées d'avance. Celles-ci correspondaient aux apprentissages de la classe à ce moment. Notre fils, qui est un enfant gêné, a apprécié le contact avec l'orthopédagogue. Nous avons de plus apprécié les notes de suivi et les réponses aux questions que nous avons envoyées tout au cours de l'année.

Karine Sanogo
WordQ

Je suis l'orthophoniste de William, un garçon de 12 ans qui est autiste. William aime beaucoup l'ordinateur, mais a de la difficulté à écrire des mots correctement. Avec WordQ, il se pratique à pouvoir écrire des messages qui seront utiles pour lui. Par exemple, il peut maintenant écrire de courtes lettres à ses anciens intervenants et est capable de faire des recherches plus efficaces sur des sujets qui l'intéressent sur internet.

Anonyme, orthophoniste
Saint-Jérôme
WordQ

J'ai pu aider une jeune fille de 6e année (dyslexique-dysorthographique) et sa mère à voir le potentiel de WordQ et à se l'approprier. La jeune fille quittait le primaire pour le secondaire en classe pour élève dyslexique-dysorthographique. Les deux étaient très emballées par cet outil qui allait permettre à la jeune fille de poursuivre plus facilement ses études à long terme.

Anonyme, orthophoniste
Montréal, Canada
WordQ

Mireille, orthophoniste : élève de 6e année pour qui un suspicion de dyslexie-dysorthographie est présente. Premier essai de WordQ très prometteur auprès de cet élève, qui déteste écrire des textes (beaucoup trop d'erreurs), malgré qu'il ait d'excellentes idées.

Mireille Baillargeon, orthophoniste
St-Charles, Canada
WordQ

Laurie aura bientôt 12 ans. Elle est dysphasique sévère et elle utilise WordQ en association avec d'autres logiciels afin de mieux s'écouter pour préciser sa pensée et se corriger au niveau tant de la syntaxe que de l'orthographe. WordQ est vraiment extraordinaire pour elle!

Nathalie Martin, orthophoniste
Sainte-Julie, Canada
Dybuster Ortographe

Que des louanges pour le programme. Depuis qu’il travaille avec Dybuster, mon fils a amélioré sa moyenne de notes, de 4 à 5, à 3, super programme !

Klaus Ellrich, père
WordQ+SpeakQ

L'utilisation du WordQ et du SpeakQ a été pour elle un bel outil, car enfin elle pouvait entendre les mots et se corriger. De plus, quelle joie t'entendre lire son texte et être capable par la suite de faire la tâche de façon autonome!

Anonyme, orthopédagogue
Granby, Canada
Orthopédagogie

Depuis que vous accompagnez notre fille en orthopédagogie, elle n’est plus la même, elle a repris confiance en elle et ça, c’est le plus beau des cadeaux.

Anonyme