Témoignages

Filtre

WordQ

Jessy est un élève de 12 ans avec un trouble déficitaire de l'attention et un trouble spécifique du langage écrit. Il a toujours aimé l'utilisation de l'ordinateur. Depuis qu'il utilise WordQ à l'école son intérêt vers la lecture et l'écriture s'est nettement amélioré.

Anonyme, orthophoniste
St-Jean-sur-Richelieu, Canada
WordQ

Je suis consultante et travaille avec Carson 11 ans, sixième année qui utilise le logiciel depuis trois ans. Aujourd'hui sans rappel, il a toujours avec lui son portable et utilise WordQ pour l’aider à écrire et lire ses textes. Il a développé une bonne rapidité d’exécution et dit que cela l'aide beaucoup. Ses résultats scolaires ont augmenté et il se sent beaucoup plus valorisé.

Annie Drapeau, conseiller pédagogique
Edmonton, AB
WordQ

Caroline, orthophoniste dans une commission scolaire. Je travaille en classe de langage. Enfin, WordQ est installé sur les ordinateurs de la classe. Les élèves débutent un projet d'écriture. Les élèves étaient émerveillés. Enfin un outil qui leur permet de se concentrer sur le contenu. De plus, le projet d'écriture a été réalisé à l'intérieur de quelques périodes au lieu d'un mois.

Caroline Gaudreau, orthophoniste
Gatineau, Canada
WordQ

Hélène, orthopédagogue dans une école primaire. WordQ fait partie intégrante de nos ateliers en langage. Des activités ludiques sont montées pour familiariser nos élèves à l'utilisation du logiciel WordQ. Par ces activités, ils y explorent les différentes facettes du logiciel.

Anonyme, orthopédagogue
St-Ambroise, Canada
Dybuster Ortographe

Dybuster est original, efficace et les étudiants aiment l’utiliser. L’effort pour les enseignants est moindre et cependant le rendement est exceptionnel.

Max Sidler, directeur d’école
Dybuster Ortographe

Instructions claires, vérifiables, faciles à contrôler à l'école et à pratiquer à la maison. Très bonne chose.

Hanspeter Hunger, directeur d’école
WordQ+SpeakQ

Je suis l'orthophoniste de Julie (nom fictif), élève de 13 ans, dyslexique-dysorthographique. Julie utilise WordQ et SpeakQ depuis un peu plus d'un an maintenant, et son estime de soi, son sentiment de réussite et son potentiel s'en sont trouvés grandement améliorés. Elle a recours aux logiciels autant dans un contexte académique que dans la vie de tous les jours, dans ses loisirs (réseaux sociaux, blogue, navigation sur le web, etc.).

Agathe Tupula, orthophoniste
Saint-Laurent, Canada
WordQ

J'agis à titre de soutien-conseil de l'orthopédagogue qui travaille auprès de Camélia, élève de 10 ans qui a un trouble de langage oral ayant des répercussions importantes sur les habiletés en langage écrit. Cette élève a mentionné qu'elle en avait assez de lire des livres et des textes de niveau 2e année et qu'elle aimerait écrire des phrases plus longues. Le prédicteur WordQ ainsi que la synthèse vocale lui permettent désormais d'avoir accès à des textes de son âge et d'écrire avec plus d'aisance.

Anonyme, orthophoniste
Granby, Canada
WordQ

Deux participants rêvent d'obtenir leur permis de conduire. "WordQ" est l'outil parfait pour les aider à faire la lecture du guide.

Gerarda Robichaud, enseignante, classe d’alphabétisation pour adultes
Moncton, Nouveau Brunswick
WordQ

Je suis orthophoniste et l'an passé, j'ai recommandé le logiciel WordQ à un élève dyslexique-dysorthographique sévère de secondaire 1. Pour cet élève, la synthèse vocale de WordQ a fait une grande différence. En effet, il avait des difficultés importantes en lecture (vitesse et précision) et le fait de pouvoir se faire "lire" les textes de compréhension écrite a fait en sorte qu'il a pu mettre son énergie à comprendre les textes plutôt qu'à les décoder.

Anonyme, orthophoniste
Beauce, Canada